nous voici de retour dans la Normande

nous occupons l'une des chambres du rez-de-chaussée dont le sol était écroulé, souvenez-vous

sol cassé

gros travail de réalisé pour obtenir un beau plancher en bois clair

sol refait

si vous regardez bien vous verrez que les murs sont recouverts sur 3 côtés d'un papier peint vert - le 4e, côté fenêtre, est recouvert d'un revêtement plastique clair en bon état - le PP est gaufré, de bonne qualité et parfaitement posé

sauf que ..... j'aime pas le vert !

le vert c'est à l'extérieur dans la nature - ni dans la déco ni dans les vêtements

sauf que .... s'il faut tout enlever et tout refaire c'est au minimum encore 4 jours de gros boulot alors qu'il y a tant d'autres choses à faire dans la maison

alors .... jouons la carte du vert !

DSC01136

DSC01138

un linge de lit aux tonalités plutôt masculine mais parfaitement assorti à l'ensemble - au mur un abécédaire descendu du grenier et réalisé il y a plus de 30 ans

et puis vous avez noté les 2 portes anciennes récupérées dans la maison et que je vous avais précédemment montrées

les portes

trop étroites pour en faire des têtes de lit je les ai disposées .... à côté !

j'ai passé la moulure au bâton à huile doré pour obtenir de jolis reflets

portes refaites

en face mon coin lecture est toujours là

DSC01132

le voltaire est lui aussi redescendu du grenier où il avait été exhilé en raison de sa couleur... verte ! j'avais même acheté du tissu pour le refaire - comme quoi, la proscratination .....

j'ai chiné sur la brocante ce petit miroir en bois et plâtre (8 €) que j'ai également passé au bâton à huile argent

DSC01143

il ne manque plus que des rideaux pour habiller la fenêtre - je n'ai pas encore trouvé

le tout en version nuit

version nuit

et pour finir le pommier qui est en face de la chambre

le pommier

j'espère que nous pourrons récolter des pommes en abondance à la fin de l'été

je vous retrouve très vite pour les travaux dans les chambres de l'étage et la déco dans le séjour - d'ici là portez-vous bien

(la technique du bâton à huile a été étudiée en atelier avec Nathalie et la Droguerie Morette à Orléans)