Au fil du temps

23 mars 2019

printemps parisien

initiée par Eva qui finalement n'a pas pu venir, c'est avec Cathy et Christiane, que ne je n'avais pas vu depuis longtemps, que nous avons fait cette petite balade parisienne le 20 mars, premier jour du printemps 

nous sommes allées rue Crémieux, dans le 12e arrondissement, à mi chemin entre les gares d'Austerlitz et de Lyon

DSC00945 (Copier)

c'est une petite rue piétonne de 140 m de long, bordée de maisons à 2 étages

DSC00946 (Copier)

DSC00947 (Copier)

qui, avec leurs façades colorées, ne sont pas sans rappeler Portobello à Londres ou Burano à Venise

DSC00949 (Copier)

DSC00950 (Copier)

les trottoirs sont agrémentés de nombreuses plantations en pot dont la végétation démarre juste en ce premier jour du printemps

DSC00953 (Copier)

DSC00960 (Copier)

la rue est d'ailleurs victime de son succès : l'été elle est envahie de touristes amateurs de selfies, elle sert de shooting photo pour les magazines de mode, et les habitants en ont perdu leur tranquilité 

sous la bâche à gauche, les peintures de façade sont en rénovation

DSC00954 (Copier)

DSC00955 (Copier)

voici une photo du net de cette maison

330px-Rue_Crémieux,_21

la rue est, parait-il, appréciée des chats mais nous n'en n'avons croisé que deux, en levant les yeux

DSC00952 (Copier)

DSC00959 (Copier)

puis nous sommes parties visiter l'exposition Courtauld à la Fondation Vuitton 

20190320_164944 (Copier)

Samuel Courtauld (1876/1947) était un grand industriel anglais, héritier des inventeurs de la "rayonne" ou soie artificielle - sa fortune lui a permis (pendant que des centaines d'ouvriers travaillaient 12 h par jour, dont des enfants dès 8 ans) d'acquérir une fabuleuse collection de tableaux dont la plupart ont été achetés du vivant des artistes 

certains sont très connus

comme la gare St-Lazare de Claude Monnet en 1877

DSC00975

où cet autoportrait à l'oreille bandée de Van Gogh de 1889

DSC00998-crop

(désolée pour la qualité de la photo, mon apn étant bien trop faible pour prendre sans flash et sous un faible éclairage, sans oublier les reflets) 

il y a aussi les joueurs de cartes de Cézanne

DSC00983

un bar aux Follies Bergères par Manet en 1882

DSC00963 (Copier)

la plage de Deauville (Eugène Boudin, 1893)

DSC00969

le "pointillisme" avec Georges Seurat et sa Jeune femme se poudrant (1888)

DSC00978-crop

ou encore un nu féminin de Modigliani en 1916

DSC00991-crop

un Van Gogh (dont je n'ai pas noté le titre)

DSC00996

les 110 tableaux de la collection (Monet, Manet, Degas, Gauguin, Sisley, Toulouse-Lautrec, Bonnard, le Douanier Rousseau, Modigliani, Van Gogh, Seurat, Cézanne, un dessin de Picasso) sont exposés jusqu'au 17 juin 

profitez du printemps et de ses températures clémentes et portez-vous bien

DSC04629 (Copier)

à bientôt

 

 

 

 

Posté par moniqueco à 17:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mars 2019

l'Aiguille en Fête

comme chaque année, le rendez-vous incontournable des fans du fil et de la maille

encore plus grand que d'habitude, c'est trois bonnes heures à arpenter des allées bondées (mais quand on aime....)

le thème de l'expo de cette année "couleurs végétales"

DSC00905

voici les immenses fleurs en feutre de laine d'Emmanuelle M

page1

les compositions en dentelles de Véronique Damart et Sophie Morille

page2

les "herbes folles" de Laurence Aguerre

page3

les impressions sur lin ancien teinté en bleu de prusse de "Invincible Eté"

page4

les tons si délicats des teintures végétales

page5

page6

l'herbier textile d'Isabelle Riener

page7

et les fleurs de lin d'Artextures

page8

l'exposition de patch

patch

dont le thème est le voyage

patch2

patch3

ce thème des teintures végétales m'a particulièrement interpellé 

DSC00928

 

car j'ai justement l'intention de m'y essayer

DSC00938

sur une chemise de grand-père très ancienne avec un sachet de feuilles de persicaires (une sorte de Renouée) avec lesquelles je devrais obtenir un beau bleu 

et puis aussi tenter un tissage mural avec pour celà un choix de laines de textures et grosseurs différentes

DSC00939

 

pour finir je vous montre l'ouvrage en cours, qui lui vient du salon des loisirs créatifs d'Orléans tout début février, pour lequel il me manquait un petit croquet de finition

DSC00940

 

vous pouvez aller voir sur le blog de mon amie Bernadette plusieurs billets qui se suivent sur l'édition 2019 de l'Aiguille en Fête - vous y verrez d'autres photos sur d'autres thèmes tout aussi intéressants - le tout sans jamais avoir mal au pieds !

je vous laisse à vos ouvrages et je vous dis à bientôt 

DSC00941

 

Posté par moniqueco à 17:16 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mars 2019

générosité

je relaie une nouvelle fois le message d'Eva en faisant appel à votre générosité

s'il vous reste de la laine inutilisée, pensez à elle et son groupe de tricoteuses 

DSCN8363

elles confectionnent layette et couvertures pour la maternité de Strasbourg

couvertures pour les maisons de retraite et les associations, dont la SPA

122340266 (1)

122340270

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vous pouvez vous rendre directement sur son blog (ici) pour avoir les infos nécessaires où me demander son adresse par "contacter l'auteur"

merci pour tous

 

Posté par moniqueco à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2019

400

ce billet est le 400e depuis la création du blog

même si la période faste de la blogosphère est derrière nous, je ne pensais pas que j'irais aussi loin - pour combien de temps encore ??

pour l'instant je vous propose un petit pêle mêle de quelques changements dans la maison

j'ai modifié la déco de ma petite table dans la salle à manger

c'était en rose

DSC00443 (Copier)

les teintes sont devenues plus neutres

DSC00820

mais toujours des petites touches de rose

page

sur la table du téléphone une nouvelle lampe 

la Pipistrello

(ce qui veut dire chauve-souris en italien)

DSC00819-crop

crée en 1965 c'est une icone du design italien

version nuit

DSC00838

et là je suis sûre que je vais faire des jalouses :

un joli coffret 

DSC00817

 il contient un duo d'assiettes à dessert décoré d'adorables minous

DSC00827

DSC00828

nan, vous aurez pas les mêmes ! c'est un cadeau de BB Charlie - elles viennent tout droit de Montréal où il est maintenant rentré avec ses parents

51683370_289065888435291_3803595296143835136_n

leur rue vue du balcon le 13 février

pendant ce temps là dans le jardin chez moi

fleurs

l'hiver recule.....

 

Posté par moniqueco à 22:12 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2019

CASTELNAUD

je vous emmène visiter le château de Castelnaud, l'une des principales places fortes du Périgord durant la guerre de 100 ans

DSC00702

DSC00704

le donjon carré est du 13e siècle

DSC00789

dans la même cour, le puit, profond de 46 m 

DSC00790

le château de Castelnaud est le musée de la guerre au moyen-âge

de nombreuses machines de guerre de cette époque y sont reconstituées et en saison estivale de nombreuses démonstrations sont effectuées

vous avez aperçu sur la photo ci-dessus l'une de ces machines, la perrière

DSC00747

DSC00742

c'est essentiellement grâce aux enluminures que l'on a pu reconstituer ces machines, toutes en bois, car aucune n'est parvenue jusqu'à nous - les reconstitutions ont permis de démontrer que la perrière permettait d'envoyer un boulet d'1 kg à la vitesse de 140 km/h !! 

sur le bastion d'autres machines sont exposées 

DSC00746

mangonneau, trébuchet et perrière y figurent 

la bombarde est délicate d'utilisation - si ses boulets cerclés de fer peuvent atteindre 100 kg, il faut attendre qu'elle refroidisse avant de la recharger, soit un tir à l'heure à peu près 

20190128_154209_001

la grande arbalette

DSC00716

DSC00715-crop

 à l'intérieur du château nous retrouvons ces machines en maquettes

DSC00753

DSC00754

DSC00755

les fameuses arbalettes et leurs redoutables "carreaux"

DSC00726

un beau bouquet de hallebardes

DSC00763

le chevalier et sa monture en armures

DSC00721

DSC00722

 

nous y trouvons aussi le Seigneur et sa dame

DSC00723

et le reste de la famille dans la salle haute du château

DSC00729

la cuisine

DSC00772

depuis la courtine extérieure nous avons de magnifiques vues sur la Dordogne et sa vallée

DSC00713

DSC00714

DSC00745

et sur le minuscule village de Castelnaud la Chapelle (475 habitants mais pas un chat)

DSC00804-crop

DSC00737

20190128_145857

20190128_144417-crop

DSC00812-crop

nous sommes les seuls visiteurs de l'après-midi

20190128_154112_002-crop

le château a été abandonné à la Révolution - sur cette photo on voit dans quel état il était avant son classement aux monuments historiques et sa rénovation - il appartient à des propriétaires privés depuis deux générations

20190128_153554_001

BB Charlie a fait sa première visite historique 

20190128_145258

une dernière vue depuis la basse cour avec un rayon de soleil hivernal sous un ciel bien chargé

DSC00798

et un début d'arc en ciel

DSC00800-crop

 

 

 

Posté par moniqueco à 18:04 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2019

Alcatraz

j'ai un peu surjoué mon titre mais je vous emmène bel et bien derrière les barreaux !!!

P1050051

un petit tour en prison par une après-midi grise de décembre, histoire de rendre la balade bien flippante !

P1050038-crop

P1050046

P1050049

à l'intérieur c'est comme dans les films avec les galeries et les 3 rangées de cellules

P1050093

P1050088

9 m2 pour deux 

P1050063

ou pour 3

P1050062

c'est l'heure de la promenade

P1050064

(avec des envies d'évasion sous les tropiques)

les vestiges de jardin du quartier des femmes (elles ont toujours été très peu nombreuses et pouvait recevoir la visite de leurs enfants dans le jardin)

P1050048

du sport ? en salle 

20181228_141058

(le ballon ne risque pas de s'échapper par les fenêtres)

ou en extérieur

20181228_132941

le planning pour les douches

(pas pu prendre de photos : trop sombre et trop exigü)

P1050078-crop

dans une autre aile se trouve le quartier disciplinaire ou quartier d'isolement 

pas forcément le pire (même si les lieux sont très dégradés) car les cellules sont individuelles

P1050080

la cour de promenade (environ 20 m2) où le détenu est toujours seul

P1050084

qui s'y trouve ? 

les prisonniers qui, pour diverses raisons, doivent être isolés des autres détenus - où ceux qui ont gravement manqué à la discipline (certains détenus provoquaient volontairement des problèmes afin de se retrouver seuls)

nous ne visiterons pas les cuisines qui se trouvent en contrebas de ce bâtiment et dont on voit la grande cheminée 

P1050072

les prisonniers mangent dans leur cellule et il est évident que, le temps que le chariot fasse le tour, ceux qui sont tout à l'opposé mangeaient forcément froid 

dans le hangar de gauche, l'entrée des ateliers - les détenus fabriquaient des emballages en carton pour les sites de vente par correspondance (notamment pour les établissements Quelle que vous avez peut-être connus)

P1050073 comme on le voit, les immeubles de ce quartier populaire cernent la prison et de nombreux balcons et fenêtres ont une vue directe sur les cours et les bâtiments

car nous sommes dans l'ancienne prison d'Orléans, désaffectée depuis 2014 - celle-ci était en fait une "maison d'arrêt" où se trouvaient incarcérés les courtes peines (maximum 2 ans) et les prévenus en instance de jugement, mis en examen ou en détention provisoire 

photo aérienne du site au début des années 60

unnamed

construite en 1896 et agrandie en 1972 elle comportait à cette époque 105 places et a accueilli jusqu'à 242 détenus ce qui lui a valu le titre de prison la plus surpeuplée de France - ce qui n'était pas sans créer de fortes nuisances pour le voisinage

le passage qui mène du bâtiment principal au terrain de sport extérieur est orné de fresques réalisées par des détenus

P1050069

P1050070

la prison, dont les travaux de désamiantage ont déjà débuté, sera transformée en un ambitieux centre aqualudique - le challenge demandé aux architectes est d'intégrer la fresque des nageurs dans ce projet

860_32461423_2103446273271863_1870031625421586432_o

une visite très insolite, je vous l'accorde - organisées par l'Office de tourisme tout au long du mois de décembre et jusqu'à début janvier, elles ont rencontré un succès fou, plus de 2000 personnes en on profité 

vous pensez peut-être que tous les prisonniers se sont évadés ?

20181228_141523

non - un grand centre pénitentiaire de 768 places a été construit au nord de l'agglo et regroupe les prisons d'Orléans et de Chartres

images

(vue aérienne)

inondé en juin 2016, une partie des détenus avait dû réintégrer la vieille prison pour quelques mois 

je vais vous laisser là pour quelques temps 

pas la peine de scier les barreaux

P1050091

il suffit de repasser le guichet d'entrée

P1050047

nos Québécois et BB Charlie arrivent 

50250684_2247189305561719_7203115443400212480_n-crop

5 mois déjà, ça passe vite et déjà les premières glissades 

ne m'en veuillez pas si je ne réponds pas tout de suite où si je ne laisse pas de coms à vos messages - nous allons être très occupés et nous allons aussi en Dordogne pour qu'il fasse connaissance avec ses arrières grands-parents 

je vous quitte avec la cathédrale d'Orléans qui joue à cache cache avec un beau sapin givré

P1050094

et les belles cartes que j'ai reçues à l'occasion de Noël et du Nouvel An

DSC00663

(certaines ont pris le chemin des écoliers et c'est pour celà que je n'ai pas pu vous les montrer avant)

à bientôt pour d'autres aventures

 

Posté par moniqueco à 08:51 - Commentaires [21] - Permalien [#]

07 janvier 2019

Once upon a time

par une glaciale après-midi de fin décembre, une jolie maison et sa belle serre d'inspiration victorienne se dévoilent

DSC00635

 

un drôle de poisson que l'on croirait tout droit sorti de l'univers de Jules Verne

20181227_140951

ne soyons pas en r'tard 

DSC00595-crop

nous avons rendez-vous avec ....

20181227_141503-crop

DSC00585

page

page2

près de la cheminée

DSC00587

un paquet attends

DSC00599

 

le thé est servi

DSC00611

dans une profusion de porcelaine anglaise

DSC00612

 

dans les vitrines, de nombreuses éditions d'Alice au pays des merveilles

livres

et dans une autre salle les illustrations de Benjamin Lacombe (bio ici)

DSC00601

 

page3

 

je me suis procurée son livre que je vous recommande pour ses magnifiques illustrations

DSC00607

DSC00584-crop

N&B

DSC00629

n'oubliez pas de rapasser de l'autre côté du miroir

je vous attends la prochaine fois dans un tout autre univers

(exposition en décembre au domaine du château de l'étang à Saran, au nord de l'agglo d'Orléans)

 

Posté par moniqueco à 09:05 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

01 janvier 2019

Bonne Année

4849-Bonne anna e 2019 sur fond blanc_maxi

 

je vous souhaite une Belle Année 2019 

"Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui, espérer pour demain"

 (Albert Einstein)

je vous donne rendez-vous très vite pour le premier numéro de l'année

 

 

 

 

Posté par moniqueco à 00:15 - Commentaires [27] - Permalien [#]

19 décembre 2018

Amboise

mon premier billet de l'année 2018 était consacré aux splendides décorations de Noël du château de Chenonceau (que vous pouvez revoir ici) 

pour ce dernier billet de l'année je vous emmène au château royal d'Amboise  

DSC00492

DSC00493-crop

page

comme toujours en hiver le feu flambe dans la cheminée

P1040953

dans la grande salle du conseil une immense crèche a été installée

P1040956

crèche

dans l'antichambre dite "à la cordelière" en raison du décor de la cheminée, des effets lumineux sont projetés

page

le grand sapin

DSC00525

les jouets sont déjà arrivés 

P1040982

P1040978

jouets

l'avantage d'être arrivés après 16 h c'est que nous avons le château et les jardins pour nous tout seuls !

les jardins sous la lumière de l'hiver

DSC00533

P1040943

 coup d'oeils sur la Loire en contrebas 

DSC00529

DSC00534

 regard indiscret sur la cour de cet hôtel particulier

DSC00531

 le soleil se couche derrière la chapelle St-Hubert qui abrite la tombe de Léonard de Vinci

DSC00543

 l'intérieur

DSC00552

 nous sommes les derniers à quitter le site pour redescendre en ville

DSC00545-crop

P1050024

P1050034

DSC00567

P1050033

20181214_173339-crop

il est temps pour moi de vous souhaiter un Très beau Noël et de Très Belles Fêtes de fin d'Année

et je vous dis à l'année prochaine 

 

 

 

Posté par moniqueco à 11:27 - Commentaires [22] - Permalien [#]

09 décembre 2018

la maison Picassiette

je vous ai déjà emmené visiter la jolie petite ville de Chartres où je me rends régulièrement (clic ici)

cette fois-ci je vais vous faire découvrir la maison Picassiette située dans les faubourgs de la ville 

20180706_122327

c'est la maison de Raymond Isidore (né le 8 septembre 1900) - il est cantonnier et balayeur du cimetière de la ville de Chartres - en décembre 1929 il achète, au fond d'une impasse, un petit terrain en friche et entreprend, tout seul, la construction d'une modeste maison, sans étage ni eau courante, ni commodités - il y emménage en août 1930 aved sa femme et les 2 fils de celle-ci 

 

20180706_122218-crop

 

dès 1938 il commence à ramasser tous les débris de porcelaines, céramiques, verres colorés, assiettes qu'il trouve dans les décharges de la ville (on pense qu'il en a utilisé près de 15 tonnes) et s'attaque à la décoration de sa maison (il y consacrera près de 29 000 h de travail)

tout y passe

20180706_122448

20180706_122500

20180706_122537

20180706_125144

20180706_122959-crop

ci-dessus Raymond Isidore et sa femme devant le fourneau de la cuisine

même la machine à coudre 

20180706_122602

20180706_123034_HDR-crop

lorsque l'intérieur est terminé (il n'y a que 3 pièces) il s'attaque à l'extérieur

20180706_122404

20180706_122546

20180706_122650

20180706_122908_HDR

20180706_123113

 il s'est représenté avec sa femme le jour de leur mariage

20180706_124454

nous sommes début juillet et le jardin est à son apogée

20180706_123205

20180706_123302

20180706_124745

20180706_124815

au milieu duquel trône.... un trône !

20180706_123348

très vite les voisins lui donnent le sobriquet de "picassiette" le Picasso de l'assiette 

20180706_122800

20180706_122716

hélas, la fin de sa vie sera tragique 

20180706_123451

son inspiration tarie, épuisé, atteint de troubles mentaux, il s'enfuit de chez lui par une nuit d'orage, en plein délire de fin du monde - retrouvé, il mourra peu de temps après, le 7 septembre 1964, la veille de ses 64 ans

20180706_123540

en 1981 la ville de Chartres acquiert la maison qui sera classée monument historique en 1983

20180706_123531

j'espère que vous avez aimé cette balade insolite 

la prochaine fois je vous montre mon sapin

insolite lui aussi !

 

 

Posté par moniqueco à 15:11 - - Commentaires [24] - Permalien [#]