Au fil du temps

17 novembre 2017

YSL

je vous emmène visiter le musée Yves Saint-Laurent 

Fondation-Pierre-Bergé-Yves-Saint-Laurent-Façade-_-630x405-_-©-OTCP-DR

(photo du net)

situé dans les lieux mêmes de la maison de couture, au 5 avenue Marceau à Paris, là où Saint-Laurent exerca ses talents de juillet 1974 à la fermeture de la maison le 31 octobre 2002

DSC02432 (Copier)-crop

 

les photos sont autorisées, mais sans flash, d'où parfois leur piètre qualité

dès l'entrée le célèbre smoking pour femme de la collection automne/hiver 1966/67

DSC02384 (Copier)

 

des croquis montrent son travail de création

DSC02391 (Copier)

 

et voici le modèle réalisé

 

DSC02388 (Copier)

 

c'est aussi un créateur de chapeaux

DSC02393 (Copier)

 

de costumes de spectacles

DSC02400 (Copier)

et de bijoux

page

ces bijoux sont toujours "fantaisie" : ni métal précieux, ni pierres véritables, ni vraies perles

la robe gitane (printemps/été 2000)

DSC02405 (Copier)

les robes d'inspiration médiévale

DSC02408 (Copier)

 

la robe de mariée automne/hiver 1994 en damas de soie

DSC02409 (Copier)

DSC02411 (Copier)

tout un ensemble de robes

DSC02426 (Copier)

 

et quelques détails

 

DSC02414 (Copier)

DSC02417 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à droite un ensemble du soir automne/hiver 1970 en crêpe de laine et dos en dentelle de Chantilly

au dernier étage le studio où Yves Saint-Laurent travaillait 

DSC02423 (Copier)

 

au premier plan la simple planche sur tréteaux sur laquelle il créait ses modèles et tous ses pots à crayons

le studio vu de l'autre extrémité

DSC02425 (Copier)

 

dans les bibliothèques les livres où il puisait son inspiration et au fond le mur de miroir qui lui permettait de voir le mannequin sous toutes les coutures, c'est le cas de le dire

car lorsque le croquis était créé 

DSC02390 (Copier)

 

l'atelier réalisait une "toile

DSC02419 (Copier)-crop

 

c'est à dire le modèle en coton blanc, présentée par un mannequin, afin que Saint-Laurent se rende compte de l'allure, des proportions et de la façon dont le modèle bougeait 

en plus des modèles exposés plusieurs vidéo expliquent, du croquis à la vente, le fonctionnement de la maison où 200 personnes travaillaient

page 2

 

un autre film raconte le duo formé par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé

voici une petite incursion dans le monde du luxe que j'ai voulu partager avec vous

DSC02397 (Copier)

 

à bientôt 

 

Posté par moniqueco à 17:59 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


10 novembre 2017

BEAUMESNIL

tout d'abord je vous remercie beaucoup pour votre soutien suite à mon post précédent - nous sommes vraiment très nombreux à être confrontés au problème de nos parents vieillissant - la situation des miens s'améliore - mon père récupère du mieux que possible de l'ablation de son rein et ma mère retrouve petit à petit de l'autonomie - ils rentrent très prochainement chez eux et il nous faut aménager la maison et prévoir des aides à domicile pour les y maintenir le plus longtemps possible

alors accordons nous une petite pause découverte en partant au château de Beaumesnil, tout près de notre maison normande 

(nous y sommes allés 2 fois et les photos datent d'une part de juillet et d'autre part de tout début novembre - on voit bien la différence tant du point de vue de la végétation que de la lumière) 

20171103_161134

c'est un château typiquement Louis XIII, en briques rouges, pierres blanches et toit d'ardoises bleues - il est construit de 1633 et 1640 par Jacques de Nonant, Gentilhomme de la chambre du roi, pour sa femme qui "voulait une jolie maison à la campagne"

la façade avant sur la cour d'honneur

20170709_163856

la façade arrière sur le jardin

P1030001

nous pouvons commencer la visite intérieure par la cuisine et sa collection de cuivre

P1020936

P1020938

 

l'été vous pouvez assister à la fabrication des caramels au beurre salé

P1020942

 

nous pouvons maintenant emprunter l'escalier qui dessert les différents étages

 

P1020975

 

voici le Grand Salon avec ses boiseries 17e et son ameublement Louis XV

20171103_143043

la très belle bibliothèque sur 2 niveaux avec le portrait de Marie de Médicis au dessus de la cheminée

P1020957

l'escalier pour accéder à la mezzanine de la bibliothèque

20171103_143201

la très belle salle à manger

page

P1020994

Beaumesnil, c'est aussi un parc de 80 hectares

20171103_155836

P1020977

un petit jardin à la française sur le côté

20170709_163704

 

avec de l'autre côté les vestiges de la motte castrale, bien antérieure au château actuel

P1030014

 

et de belles allées cavalières en sous-bois, version été

P1030004

 

et version automne

20171103_152419

 

la ferme avec les animaux en liberté (il faut penser à bien refermer la barrière en entrant et sortant)

20171103_151647

 

quoi ? qu'est c'qu'elle a ma gu.... ?

20171103_151327

20171103_151654

petit lavoir près de l'étang (version été/automne également)

paglavoir

 

c'est un joli château à taille humaine que nous avons beaucoup aimé et que je vous invite à visiter si vous passez par l'Eure

P1030003

pour terminer je vous présente les 3 copains qui logent à 200 de notre maison et à qui la petite marchande de pommes ne manque jamais de rendre visite tous les jours lorsqu'elle est en vacances

20171103_164907

 

à bientôt 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par moniqueco à 17:18 - Commentaires [28] - Permalien [#]

24 octobre 2017

petits soucis

bonjour à toutes et à tous

il y a un petit moment que je n'ai pas publié et je passe rapidement chez vous, parfois sans laisser de commentaires

en fait j'étais partie 3 jours dans ma Dordogne natale pour rendre visite à ma mère qui se trouve en maison de convalescence, suite à une lourde chute chez elle - et juste avant que nous reprenions le chemin du retour, mon père nous a fait un gros coup de Calgon : une très violente douleur subite au côté gauche : consultation, départ aux urgences de Bergerac, hospitalisation, transfert dans un autre établissement et finalement ablation totale du rein gauche : de ce fait nous sommes restés 11 jours au lieu de 3 ! 

tous ceux d'entre vous qui ont des parents vieillissant connaissent le problème : l'âge rend fragile (88 et 86 ans pour mes parents) et tout deviens plus difficile - surtout lorsque vos deux parents sont hospitalisés à 50 km l'un de l'autre et à 450 km de chez soi !

bref, nous avons assumé la logistique, accompagné pour les visites médicales de l'un et de l'autre, passé beaucoup de temps au téléphone pour tout régler et envisager les suites : dossier pour les assurance, mutuelle, services sociaux, portage des repas à domicile, télésurveillance, etc....

et il nous fallais bien rentrer car fils n°3 arrive de Genève, puis se sera notre petite-fille pendant les vacances de la Toussaint - bref je suis plutôt en dilettante sur la blogo !

en attendant quelque chose de construit je vous propose une suite sans logique de quelques beaux sites de cette superbe région qu'est la Dordogne

le jardin de mes parents sur la Dordogne

Lalinde 001

la petite ville de Lalinde, où ils habitent

Lalinde 010

vue depuis la chapelle Saint-Front

Lalinde 005

 

le nouveau site de Lascaux classé patrimoine mondial de l'Humanité (ouvert en novembre 2016) et le château de Losse sur la Vézère

Losse Lascaux

 

Belvès et Monpazier, tous deux classés "plus beaux villages de France"

Belvès Montpazier

 

le château de Monbazillac, les vignes et le château des Merles, propriété privée

Montbazillac

 

une belle maison en bord de la Dordogne, un four banal (je ne me souviens où) le bassin du Port de Couze et la Porte des Anglais à Lalinde

1

 

Commarque, la forteresse oubliée, un château inconnu (propriété privée) et le château de Campagne

Comarques

 

la jolie petite ville du Bugue sur les bord de la Vézère

le bugue

 

le château de Bridoire

2015-04-30 17

 

la Dordogne, le port de Bergerac et le pont

DSC02345-crop

 

et son emblème que vous avez forcément reconnu 

cyrano-de-bergerac-statue

 l'abbaye de Cadouin et l'église de Saint-Avit Seigneur, toutes deux classées au patrimoine mondial de l'Unesco

Cadouin St Avit

 

voici quelques uns des trésors que recèle ce beau département - je m'aperçois que j'ai énormément de photos et je ne me souviens plus si j'ai déjà fait un reportage sur la Dordogne - amateurs de vieilles pierres et d'histoire, si ça vous intéresse que j'approfondisse certains de ces lieux, se sera avec plaisir

je termine par la vue qu'à ma mère depuis sa chambre de convalescente à Belvès 

DSC02329

 

 

Posté par moniqueco à 17:35 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2017

NANCY

je vous propose cette fois-ci de partir à la découverte de Nancy, capitale de la Lorraine et de l'Art Nouveau

mon séjour remonte à fin septembre 2016 mais je n'avais pas encore eu l'occasion de vous faire un billet

Nancy est évidemment connue pour sa célèbre place Stanislas

place_stanislas_reference

mais je ne l'ai pas vue ainsi car chaque année à cette époque se déroule une manifestation horticole qui était en préparation

DSC09992 (2) (Copier)

j'ai pu voir la porte de la Craffe du 14e siècle qui servit longtemps de prison

DSC00023 (Copier)

 

nous la traversons

DSC00024 (Copier)

et arrivons de l'autre côté où elle s'appelle porte Notre-Dame

DSC00025 (Copier)

 

voici un très bel hôtel particulier transformé en hôtel de luxe

DSC09986 (1)

l'ancien palais des Ducs de Lorraine est devenu le musée historique 

page

on y découvre de nombreuses scènes de la vie quotidienne en Lorainne 

page 4

page 5

et une intéressante collection de moules à gaufres

DSC00062

comme je vous l'ai dit Nancy est surtout la capitale de l'Art Nouveau - c'est un style apparu vers 1880 et qui perdure jusqu'au début de la première guerre - on en trouve de nombreux exemples à travers la ville

page 1

page 2

le fleuron en est la Villa Majorelle 

DSC00065 (Copier)

construite en 1901/1902 par l'architecte parisien Henri Sauvage pour Louis Majorelle, ébéniste et décorateur qui a fait fortune - elle ne se visite que le week-end sur réservation et je n'ai donc pu voir l'intérieur - pour admirer le mobilier créé par Louis Majorelle il faut se rendre au musée de l'école de Nancy situé dans l'ancienne propriété d'Eugène Corbin, grand mécène de l'Art Nouveau

DSC00101 (Copier)

c'est un style décoratif très reconnaissable à ses courbes et ses enroulements de végétaux et de fleurs (à Paris c'est le style des  stations de métro de Guimard)

page 6

page 7

page 8

DSC00085

l'école de Nancy c'est aussi les belles verrières et vitraux

vitraux

et notamment celle du siège du Crédit Lyonnais

DSC00004 (Copier)

c'est aussi l'époque des verriers d'art Daum et Gallé - le musée historique en possède une superbe collection

page 10

page 11

page 12

 

voilà un petit tour rapide des belles choses que l'on peut voir à Nancy - j'ai beaucoup aimé découvrir la ville et là aussi j'y reviendrais avec plaisir 

c'était le 4e et dernier numéro de nos visites urbaines - la prochaine fois je vous emmène visiter des châteaux 

alors à bientôt et portez vous bien 

 

 

 

Posté par moniqueco à 17:01 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

01 octobre 2017

REIMS

c'est donc à Reims, et toujours en compagnie d'Eva, que je vous emmène en balade 

Reims, c'est avant tout sa cathédrale, lieu du sacre des rois de France (31 en tout, de Louis le Pieux en 816 à Charles X en 1825)

DSC02096 (Copier)

 

DSC02132 (Copier)

DSC02138 (Copier)

l'intérieur est vaste mais un peu sombre

DSC02082 (Copier)

 

et abrite des vitraux de Marc Chagall réalisés en 1971

DSC02086 (Copier)

de l'extérieur, la cathédrale se reflète dans les vitres de la médiathèque

DSC02095 (Copier)

jouxtant la cathédrale à gauche, l'ancien Evêché 

Evêché

 

juste à côté se trouve le Palais du Tau où se déroulait le banquet qui suivait le sacre du roi

voici la cheminée de la grande salle

DSC02144 (Copier)

 

en parlant de banquet nous allons prendre un petit cours d'art de la table 

depuis le 13e siècle et jusqu'à la fin du 15e se trouvait devant le roi la Nef de Table

DSC02145 (Copier)

celle-ci date de 1500 : elle est en or, argent, émail et cornaline 

la base est un coffre qui renferme les couverts du roi (cuillère et couteau, la fourchette n'existe pas encore) ainsi que les épices, sel, poivre et la serviette personnelle du roi - toujours en forme de vaisseau, il est à l'origine du mot "vaisselle"

en parcourant le centre de Reims nous pourrons admirer quelques belles maisons de différentes époques

maisons

 

Hôtel des Comtes de Champagne du 13e siècle

DSC02102 (Copier)

l'Hôtel de Ville

DSC02103 (Copier)

ainsi que l'étonnante maison Jacquart édifiée en 1898

DSC02104 (Copier)sa porte d'entrée est en forme de tonneau et les mosaïques illustrent les différentes étapes de l'élaboration du Champagne 

nous avons également vu la bibliothèque construite en 1921 grâce au milliardaire et philanthrope américain Andrew Carnegie, dans le plus pur style Art Déco

bibliothèque

bien sûr nous sommes aussi allées à la Basilique Saint Rémi

DSC02175 (Copier)

là où Clovis fut bâptisé par l'évêque Rémi en 498

DSC02179 (Copier)

DSC02182 (Copier)

St Rémi

le tombeau de Saint Rémi

DSC02189 (Copier)

et nous avons complété notre visite par le musée situé dans l'ancienne abbaye royale de Saint Rémi

DSC02210 (Copier)

DSC02212 (Copier)

et sa très belle salle capitulaire du 12e siècle

DSC02215 (Copier)

 

voilà qui clôt notre balade que vous pouvez compléter par un premier billet que j'avais fait sur Reims il y a déjà quelques temps 

et le champagne me direz-vous ? 

et bien nous n'avons pas fait de dégustation bien que toutes les grandes maisons de champagne se situent en coeur de ville - toutefois, nous avons pu admirer quelques maisons construitent grâce aux jolies bulles

DSC02122 (Copier)

DSC02125 (Copier)

la prochaine fois nous restaurons toujours à l'Est pour visiter une autre ville riche en histoire également

 

 

 

 

Posté par moniqueco à 18:24 - - Commentaires [32] - Permalien [#]


20 septembre 2017

la Villa CAVROIS

c'est la dernière étape découverte de notre visite de Lille et ses environs

vous l'avez déjà vue chez Eva puisque nous y étions ensemble

et Odile a fait aussi deux très beaux reportages sur cette fantastique villa

mais je vous montre tout de même mon point de vue puisque chacune de nous à son "oeil"

voici la façade d'entrée de cet immense vaisseau recouvert de briques jaunes

DSC01846 (Copier)

 

le hall d'entrée et ses boites de lumière

DSC01870 (Copier)

qui débouche sur le grand salon de 92 m2

DSC01876 (Copier)

que l'on voit depuis la passerelle de l'étage avec son immense baie vitrée donnant sur le jardin (la hauteur sous plafond est de 6,75 m)

le coin feu en marbre jaune de Sienne

DSC01858 (Copier)

une partie des meubles a été restituée

DSC01847 (Copier)

à côté se trouve l'immense salle à manger en marbre vert de Suède, hélas dépouvue de tout mobilier, ce qui en accentue la froideur

DSC01849 (Copier)

 

à sa suite, la salle à manger des enfants est beaucoup plus plaisante avec son tableau mural évoquant les jeux et les loisirs - le mobilier est celui d'origine

DSC01851 (Copier)

 

poursuivons par la cuisine et l'office, immenses

cuisine

de l'autre côté du vaste salon nous trouvons le bureau aux boiseries en poirier naturel

bureau

puis les chambres de jeune homme pour les deux fils ainés de la famille

DSC01866 (Copier)

si la première a retrouvé son mobilier d'origine la seconde, la chambre jaune, n'en a gardé que les boiseries

chambre jaune

chaque chambre de la maison a évidemment sa salle de bain

DSC01865 (Copier)

en empruntant l'escalier nous arrivons d'un côté dans la chambre parentale dont les meubles, d'origine, sont en placage de palmier 

DSC01893 (Copier)

 

attenant à la chambre, le boudoir personnel de Madame Cavrois au mobilier d'origine également

DSC01894 (Copier)

et l'extraordinaire salle de bain (60 m2) en marbre de Carrare blanc qui s'ouvre directement sur une terrasse

DSC01889 (Copier)

 

de l'autre côté de l'étage nous passons par la salle de jeux des enfants (72 m2)

DSC01882 (Copier)

qui possède un demi étage en mezzanine donnant sur les salles d'étude des enfants - le mobilier d'origine est en chène cérusé

DSC01887__Copier_

et débouchant sur la très belle terrasse-pergola

DSC01885__Copier_

 

de là, nous avons vu sur la maison du gardien à l'entrée de la propriété

DSC01883 (Copier)

et de l'autre côté sur le jardin (ou ce qu'il en reste car il était bien plus grand à l'origine)

DSC01886__Copier_

 descendons justement au jardin pour admirer la façade sud de la maison où l'on voit bien son allure de paquebot aux différents ponts

DSC01899 (Copier)

avec le couloir de nage juste devant
et voici la maison vue du fond du jardin avec le miroir d'eau 

DSC01905 (Copier)

et une dernière vue d'ensemble

DSC01906 (Copier)

cette extraordinaire maison a été réalisée par l'architecte Robert Mallet-Stevens entre 1929 et 1932 pour Paul Cavrois et sa famille, riche industriel de Roubaix possédant filature et usines de teinture du coton et de la laine - il avait donné "carte blanche" à l'architecte et cette maison est un des rares exemples de l'architecture moderniste de l'entre deux guerres - c'est également Mallet-Stevens qui a réalisé tout le mobilier et la décoration de la maison - mais la période faste sera de courte durée car la maison sera occupée par l'armée allemande qui en fera une caserne - après la guerre la maison sera reprise par la famille qui y fera pas mal de transformations - Paul Cavrois décède en 1965 - si Lucie Cavrois continue de l'habiter jusqu'à son décès en 1985, les deux fils aînés, qui n'ont jamais vraiment apprécié l'architecture très avant-gardiste de la villa, se sont fait construire des maisons très traditionnelles dans une partie de ce qui fut un parc à l'origine

ce sont les toits que l'on aperçoit 

DSC01874 (Copier)

 

durant cette période l'industrie textile périclite, Lucie Cavrois n'a plus les moyens de l'entretenir et la maison se dégrade - à son décès tout le mobilier et les éléments de décors seront vendus aux enchères - puis la maison sera vendue car entre-temps le quartier est devenue une banlieue huppée de l'agglomération lilloise et le terrain a de la valeur - en 1987 l'ensemble est cédé à un promoteur qui envisage tout simplement de raser la maison et de construire 6 immeubles à vocation locative - c'est le voisinage, qui ne souhaitant pas voir ces immeubles se construire, se mobilise le premier pour empêcher le projet d'aboutir - bilan : des années de tracasseries administratives et une villa pillée, saccagée, vandalisée

117275725

 

(photo prise sur le blog d'Odile)

ce n'est qu'en 2001 que l'Etat en devient propriétaire et lance un immense chantier de rénovation pour lui redonner son aspect tel que l'on découvert les invités du mariage de la fille ainée, Geneviève, le 5 juillet 1932

117264210

un exemplaire travail de recherches a été effectué pour retrouver les rares documents d'époque,  notamment une série de photos miraculeusement retrouvées ..... à Montréal !!

en ce qui me concerne j'ai été époustouflée par cette maison (Eva un peu moins, ce qui ne l'a pas empêchée de faire des photos plus belles que moi !) 

Mallet-Stevens est également à l'origine d'autres constructions, notamment la villa Noailles à Hyères (dans le Var)

Hyères_(83)_-_Villa_Noailles_-_Entrée

ainsi que plusieurs immeubles dans la rue qui porte son nom à Paris, dans le 16e arrondissement

(on reconnait bien les mêmes éléments d'architecture)

explo_9_75116_10_photo1_g

rue que j'ai eu l'occasion de découvrir il y a quelques années 

c'est ce long billet qui clôture notre visite dans le Nord - lorsque vous le découvrirez je serais de nouveau en balade avec Eva ... dans l'Est 

alors à bientôt pour la suite de nos balades

 

Posté par moniqueco à 07:53 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

12 septembre 2017

la Piscine

aujourd'hui je vous emmène à la piscine

DSC01681 (Copier)

mais nul besoin de prendre maillot et bonnet de bain

nous allons à l'ancienne piscine municipale de Roubaix transformée en musée depuis 2001

et quel musée !

DSC01687 (Copier)

inaugurée en 1932 elle était considérée comme la plus belle piscine de France

piscine-ancien

 

le maire de l'époque, Jean Lebas, souhaitait offrir à la population de 125 000 habitants et l'une des plus pauvres de France aux conditions de vie souvent insalubres, un "temple de l'hygiène" dédié au sport 

c'est un magnifique exemple de l'Art Déco créé par l'architecte lillois Albert Baert - après une mauvaise réhabilitation dans les années 70 elle ferme définitivement en 1985 avant de renaitre en splendide musée d'Art en 2001

DSC01698 (Copier)

 

les cabines de bain étaient sur 2 étages, le dernier étant réservé aux promeneurs "en chaussures" 

les 5 premières cabines ont été conservées "dans leur jus"

DSC01717 (Copier)

DSC01720 (Copier)

 

à l'étage, des baignoires et installations d'hydrothérapie nous rappellent la vocation hygiéniste de l'établissement

DSC01691 (Copier)

 

DSC01693 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les autres cabines sont transformées en "tissuthèque" comportant des milliers d'échantillons de pièces de tissus

DSC01725 (Copier)

DSC01726 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ainsi qu'en musée de la mode

DSC01724 (Copier)

(les reflets des vitrines ne m'ont pas permis de prendre des photos correctes)

le reste de l'établissement présente des collections de peintures et sculptures des 19e et 20e siècle ou, au milieu des jeunes filles en fleurs

DSC01694 (Copier)

(portrait de Mlle Zoé Vandaele à 16 ans - 1900)

d'autre tableau nous rappelle la dure existence des ouvrières dans les filatures

DSC01732 (Copier)

(triage de la laine en 1910)

la galerie des statues est située au rez-de-chaussée, là ou se trouvait le bassin de natation

DSC01708 (Copier)

DSC01709 (Copier)

la fontaine d'alimentation du bassin est d'origine

DSC01719 (Copier)

 appelée "le lion" c'est la copie de la tête de Neptune des thermes de Pompéï

(de temps en temps une bande son nous fait revivre pendant quelques secondes le niveau sonore d'une piscine couverte)

au bout du bassin le magnifique portique en grès émaillé de Sèvres date de 1913

DSC01702 (Copier)

et les deux splendides vitraux, en forme de soleil, représent le soleil levant et le soleil couchant à chaque extrémité du bassin

DSC01727 (Copier)

 

DSC01715 (Copier)

le bassin vu du premier étage

DSC01722 (Copier)

 

en compagnie d'Eva, j'ai été enthousiasmée par ce magnifique musée - après avoir tout et longuement visité, nous sommes revenues nous asseoir un instant, juste pour profiter de la beauté du lieu, ne sachant pas si nous aurons l'occasion de revenir

DSC01686 (Copier)

 

puis nous avons déjeuné sous les parasols du restaurant donnant sur le jardin

 

DSC01739 (Copier)

 

DSC01692 (Copier)

(le jardin vu d'en haut)

ou j'ai pu déguster les fameuses gaufres

téléchargement

 

à bientôt pour une dernière découverte lilloise

 

 

Posté par moniqueco à 17:28 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

06 septembre 2017

cap au Nord

cette fois-ci je vous emmène à LILLE, Capitale des Flandres et 4e agglomération de France

c'était en juin dernier en compagnie d'Eva 

célèbre pour sa braderie qui vient juste de se terminer - celle-ci est vraissemblablement née au XIe siècle, lorsque au cours de la Grande Foire de Flandres, valets et domestiques vendaient les vieilles fripes de leurs maitres afin de se faire un peu d'argent

Lille_F_Watteau_la_braderie

 

(tableau de François Watteau de 1799 au musée de l'Hospice de la Comtesse de Lille)

car Lille est une ville marchande qui garde beaucoup de trace de sa richesse passée 

notamment la "vieille bourse" construite en 1651 lorsque les Flandres étaient encore espagnoles

DSC01779 (Copier)

 

d'autres bâtiments témoignent de cette période faste

DSC01662 (Copier)

page1

 

DSC01667 (Copier)

DSC01673 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

plus récent l'immeuble de la Voix du Nord de 1936

DSC01664 (Copier)

 

différent encore la Chambre de Commerce de 1910

DSC01659 (Copier)

et son Beffroi 

DSC01780 (Copier)

la Porte de Paris - située à l'emplacement des anciens remparts de la ville, elle fut reconstruite à la fin du 17e siècle pour célébrer les victoires de Louis XIV sur les espagnols

DSC01787 (Copier)

et la Porte de Gand construite en 1625

DSC01843 (Copier)

 

célébrité de Lille, les gauffres Meert

DSC01675 (Copier)

et la chanson du P'tit Quinquin écrite en 1853 en ch'ti

DSC01782 (Copier)

vous pouvez écouter la chanson en français là  et les paroles ch'ti/français ici 

nous avons visité l'Hospice de la Comtesse

DSC01837 (Copier)

la Comtesse, c'est Jeanne de Flandres (1206/1244) que voici

DSC01821 (Copier)

à l'intérieur nous traversons la grande salle, modèle d'hygiène et de confort pour les malades pour l'époque

DSC01798 (Copier)

DSC01802 (Copier)-crop

sur cet extrait d'un tableau vous pouvez voir que chaque malade avait un lit individuel fermé par des rideaux 

la cuisine de l'hospice

DSC01807 (Copier)

 

le bel escalier qui mène à l'étage

DSC01827 (Copier)

et cette intéressante presse à linge qui permettait de défroisser les draps

DSC01829 (Copier)

puis nous sommes parties vers Roubaix, où la brique rouge règne en maître

DSC01740 (Copier)

nous avons visité la Manufacture, musée consacré à la création textile

DSC01742 (Copier)

de très nombreux métiers à tisser sont exposés et plusieurs mis en démonstration au cours de la visite, ce qui permet de se rendre compte du bruit infernal qui régnait dans ces ateliers 

des plus simples

DSC01744 (Copier)

 

aux plus complexes des métiers Jacquard 

DSC01756 (Copier)

DSC01763 (Copier)

comme celui ci-dessus qui permet de réaliser ce genre de tapisserie

DSC01748 (Copier)

ou encore cette "rubanière" du 19e siècle qui permet de tisser 12 rubans à la fois en 4 couleurs chacun 

DSC01774 (Copier)

DSC01777 (Copier)

terminons par une petite touche déco avec ce beau meuble de rangement

DSC01771 (Copier)

et ce joli brise-vue en bobines multicolores

DSC01772 (Copier)

au prochain numéro je vous emmènerai visiter deux lieux extraordinaires

page2

 

 

Posté par moniqueco à 08:04 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

28 août 2017

NANTES

coucou... me revoilou .....

20170705_193027-crop

l'été se termine en pente douce et c'est bientôt la rentrée - j'espère que vous avez tous passé de bonnes vacances, reposantes ou animées, à la mer ou à la campagne, avec (ou sans) le soleil 

nous allons ouvrir ce premier numéro de la rentrée en partant à la découverte de la ville de Nantes 

je vous avais raconté ma découverte fantastique des Machines de l'Ile (clic) - mais il y a bien d'autres choses à voir à Nantes,  très belle ville que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir 

je ne relancerai pas la polémique pour savoir si Nantes est en Bretagne ou en Pays de Loire : toujours est-il que c'est à Nantes que se trouve le château des Ducs de Bretagne, dernier des châteaux de la Loire avant l'océan - alors ??

DSC01562 (Copier)

la cour et les remparts sont en accès libre - le château lui-même retrace toute l'histoire de la ville de Nantes 

DSC01474 (Copier)

à l'intérieur de la cour le puit en forme de couronne ducale

DSC01478 (Copier)

construit à la fin du 15e siècle par François II, dernier Duc de Bretagne, c'est un château Renaissance côté cour et d'aspect encore  médiéval côté rue, telle la porte d'entrée du château

DSC01470 (Copier)

la fille de François II, Anne de Bretagne, épousera au petit matin du 6 décembre 1491, au château de Langeais,  le roi de France Charles VIII, faisant entrer le duché de Bretagne dans le royaume de France (je vous ai raconté l'histoire ici)

 du haut des remparts on a vue sur le miroir d'eau 

DSC01561 (Copier)

nous verrons également la cathédrale St-Pierre St-Paul - longue de 110 m et haute de 37,50 m

DSC01454 (Copier)-crop

DSC01456 (Copier)

DSC01467 (Copier)

 DSC01468 (Copier)-crop

c'est dans la cathédrale que se trouve le tombeau de François II 

DSC01462 (Copier)

juste à côté de la cathédrale se trouve le très bel hôtel particulier de la Psallette construit en 1462

DSC01442 (Copier)

choc des époques entre la Basilique Saint-Nicolas et la Tour Bretagne et ses 32 étages

page S

et maintenant je vous emmène à la découverte du très célèbre Passage Pommeraye

DSC01497 (Copier)

classé monument historique, il faut construit entre 1840 et 1843 à l'image des passages parisiens

passage

pas2

Nantes tiens sa richesse passée au commerce du "bois d'ébène" - entre le 16e et le 19e siècle, 2000 navires sont partis de Nantes, premier port de France, pour la Guinée d'où les esclaves, capturés ou achetés, étaient acheminés dans des conditions épouvantables vers les Antilles - de là, les navires rentraient en France chargés de sucre et d'épices - durant toute cette époque l'éclavage n'a posé aucun problème de conscience - et les riches armateurs se sont fait construire de très beaux immeubles sur les bords de Loire et sur l'Ile Feydeau 

DSC01450 (Copier)

DSC01519 (Copier)

parralèlement ce fut l'épopée des chantiers navals, du 18e siècle jusqu'à leur fermeture en 1987 dont il reste quelques témoignages

DSC01429 (Copier)-crop

la nef des Machines de l'Ile et ses verrières

DSC01416 (Copier)

ou encore la grue Titan de 1954 et haute de 43 m

DSC01436 (Copier)

Aujourd'hui Nantes est la 6e ville de France, au coeur d'une métropole très dynamique de plus de 600 000 habitants 

nous partons donc à la découverte de cette ville moderne à l'image du Palais de Justice, construit en 2000 par l'architecte Jean Nouvel

DSC01574 (Copier)

 

le long des quais de Loire les anneaux de Buren

DSC01438 (Copier)

 

illuminés la nuit (photo du net)

 

depuis la Loire on peut voir que le quartier de l'Ile des machines est en plein développement - les grues modernes entourent la Titan pour édifier un quartier nouveau aux architectures innovantes

DSC01515 (Copier)

DSC01576 (Copier)

DSC01578 (Copier)

et nous terminerons la visite avec la Tour LU, dernier témoignage des célèbres Petits Beurre

DSC01486 (Copier)

DSC01514 (Copier)-crop

j'espère que cette longue balade vous a plu : j'ai mis trois jours à la faire et je n'ai pas eu le temps de tout voir 

pour le prochain numéro nous quitterons l'Ouest pour mette le cap sur les Hauts de France 

à bientôt 

 

 

Posté par moniqueco à 07:45 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

12 juillet 2017

vacances

c'est les vacances

 

et oui, la blogo va petit à petit se déserter tout au long de l'été 

et je vais en faire pareil jusqu'à la rentrée, début septembre

mais je peux déjà vous annoncer le programme, qui sera dense

il y aura :

la visite de la ville de Nantes

DSC01498 (Copier)

 

la découverte de Lille en compagnie d'Eva

DSC01662

et notamment d'un lieu sublime qui nous a ébahi

DSC01687

une balade à Nancy également

DSC09992 (2)

pas beaucoup de nature me direz-vous dans tout ça ! et non, je suis une incorrigible citadine !

et pourtant, il y aura aussi des visites de châteaux

en Dordogne

DSC01370

et en Normandie

P1030028

 

et sûrement d'autres choses encore au gré de nos balades et visites 

d'ici là je vous souhaite un bel été, sous le soleil j'espère

Résultat de recherche d'images pour "images soleil"

 

en attendant, ma chaise longue m'attends et je vous dis à la Rentrée

P1020930

 

Posté par moniqueco à 17:05 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,